Au Montcel, comme ailleurs, l’autel a été dépouillé, les cloches se sont tues, même si elles ne partent pas à Rome.